Le bon moment pour changer d’air 💨♨


  • PLĂśM

    0_1481292695297_ventilation.png

    C’est d’actualité, nous sommes en plein pic de pollution. Pour vous préserver de cet air, vous auriez tendance à fermer toutes vos fenêtres. Mauvaise idée.

    Lorsque votre logement est bien isolé, il est très important de le ventiler correctement. Sachez qu’en moyenne, une famille produit 14 à 20 litres d’humidité, ce qui augmente les risques de moisissures et la venue d’acariens pouvant provoquer des problèmes de santé. Il faut donc évacuer l’air humide pour empêcher ces désagréments et par la même occasion, faire des économies d’énergie. Parce que oui, chauffer un logement humide demande plus d’énergie au chauffage qu’un logement sec.

    Pour cela, vous avez plusieurs possibilités :

    • AĂ©rez : en baissant votre chauffage, ouvrez 10 Ă  15 minutes vos fenĂŞtres. PrivilĂ©giez les tranches horaires avant 10h et après 21h quand l’air est le moins polluĂ©. En Ă©tĂ©, choisissez d’ouvrir lorsque la tempĂ©rature extĂ©rieure est en dessous de la tempĂ©rature de votre intĂ©rieur.
    • Ventilez : les ventilations mĂ©caniques contrĂ´lĂ©es (VMC) sont très efficaces dans un logement bien isolĂ©. Vous avez deux types de VMC. La VMC simple flux extrait l’air humide et chaud de votre logement et la VMC double flux renouvelle l’air en limitant les dĂ©perditions de chaleur.

    Sources :
    conseils-thermiques.org
    ooreka.fr
    ma-maison-eco-confort.atlantic.fr


Se connecter pour répondre